lundi 29 juin 2009

Pedro Kouyate à la dame de canton


Le Mercredi 1 juillet 2009 

Pedro Kouyate et son Mandinka transe acoustique
Florent Dupuit (sax, flûte), Nelson Hamilcaro (basse), Nayaf (percussions)

présentent "One" leur premier album




Pedro kouyate avec Yann Crazy Flute (flute !), Simon léger (basse) et Nayaf (percussions) 
au festival les percussions du monde en 2008 

dimanche 28 juin 2009

In the land of grey and pink - Caravan


caravan " in the land of pink and grey"


Canterbury 1966,  Kevin Ayers et Robert Wyatt quittent les wilde flowers pour fonder un groupe avec un australien qui répond au nom de Daevid Allen.


The wild flowers de gauche à droite:
Brian Hopper, Richard Sinclair, Robert Wyatt, Hugh Hopper et et Kevin Ayers 

Un temps restés au sein des Wilde flowers Richard Sinclair (basse, chant), Pye Hastings (guitare, chant), David Sinclair (orgue, piano, clavecin) et Richard Coughlan (batterie) finissent par créer Caravan en 1968. Au cour de l'année, ils enregistrent leur premier album: caravan. 
Ce galop d'essai renferme de dispensables plages psychédéliques (mais qui n'en a pas fait ?) et des chanson à la pop acidulée comme place of my own, mais surtout where but for caravan would i. Ce long morceau qui clôt l'album laisse entrevoir la musique à venir.


Caravan "caravan" et " if icould do it all over again, i'd do it all over you"

1970, maintenant produit par DERAM*et définitivement débarrassé de toute quincaillerie psychédélique Caravan grave un second album qui les propulse sur le devant de la scène progressive. Si if i could it all over you again i'd do it all over  you recèle une des perles du style Canterbury, la longue composition de David Sinclair: Can't be long now/Françoise/for Richard/Warlock. Il contient aussi de véritables friandises pop comme hello hello.    


En 1971 les frères Sinclair prennent les commandes et signent quatre des cinq compositions de In the land of grey and pink. 
La face A de l'album démarre sur les chapeaux de roues avec Golf girl. Caravan totalement maître  de son art prolonge le voyage avec les magnifiques Winter wine et in the land of grey and pink. Seul le love to love you de Pye Hasting n'est vraiment pas à la hauteur. Sur toute la face B se déroule nine feet underground, la pièce maîtresse de l'album. Cette longue suite de David Sinclair inscrit caravan dans la longue tradition des face B des groupes de rock progressif initiée en 1968 par Procol Harum avec in held' Twas in I  

*le département progresssif de DECCA initialement conçu en 1967 pour faire la promo d'un procédé stéréophonique: le Deramic sound system !

Place of my own - Caravan

Hello Hello - Caravan

Golf girl - Caravan

samedi 27 juin 2009

In a silent way - Miles Davis

Miles Davis "The complete in a silent way sessions"


Pressurisé par son producteur Teo Macero, influencé par sa femme Betty Davis et stimulé (concurrencé ?) par les projets novateurs de ses jeunes musiciens, Miles Davis plonge ses dix doigts dans la prise.

De février '69 au mois d'août '70 il  immerge son quintette dans un bouillon de jeunes talents. Il en sortira une matière en fusion qui sera circonscrite par Teo Macero sur cinq albums: In a silent way, Bitches Brew, A tribute to jack Johnson, Live-Evil et Big fun.  Mais il faudra attendre la parution des complete bitches brew, in a silent way et jack johnson sessions (1998/2003) pour prendre toute la démesure de ces séances d'enregistrement  

Miles Davis "bitches brew, a tribute to Jack Johnson, Evil-Live et big fun"


Wayne Shorter, Steve Grosman (sax soprano), Bennie Maupin (clarinette basse),  John Mclaughlin, Sonny Sharrock (guitare électrique), Herbie Hancock, Chick Corea, Joe Zawinul, Larry Young (piano électrique, orgue), Dave Holland, Harvey Brooks, Michael Henderson (basse), Tony Williams, Lenny White, Jack Dejohnette, Billy Cobham (batterie), Don Alias, Jumma Santos (congas). La plupart des futurs ténors du Jazz Rock participent à ces sessions.



Miles Davis from India 2008

vendredi 26 juin 2009

Jimi Hendrix & Larry Young

Jimi Hendrix & Buddy Miles 1969

1969, la musique en provenance d'Angleterre renferme des saveurs de plus en plus étranges. Alors que beaucoup s'érigent en gardiens du temple de John Coltrane, une partie de la jeune génération fusionne le jazz avec tout ce qui bouge. 

Wayne Shorter "super nova", John Mclaughlin "extrapolation", Sonny Sharrock "Black woman", "the Dehohnette Complex" 

Le 14 avril Jimi Hendrix et Larry Young mettent le feu aux poudres en enregistrant une jam avec Billy Cox  au record plant. (Alan Douglas en publiera un montage sur la compilation nine to the universe qui rassemble d'autres enregistrements de 1969 au record plan). Bien décidé à maintenir une température élévée Larry Young rejoint Tony williams et John McLaughlin au sein du Lifetime. La pression sur Miles Davis est à son comble.




mercredi 24 juin 2009

Mademoiselle Mabry




En 1967 Miles Davis fait la rencontre de Betty Mabry, une femme deux fois plus jeune que lui et que tout le monde s'accorde à décrire comme "électrique".  Dorénavant à la maison ce sont Jimi Hendrix et Sly Stone qui tournent en boucle sur la platine. 
 

Betty Davis sur la pochette de "filles de kilimanjaro"

Dès le mois de janvier 1968, Miles Davis convie George Benson et sa guitare électrique sur paraphernalia, une composition d'Herbie Hancock, où le piano est lui aussi branché sur le secteur. Au moi de juin c'est au tour de la basse de Ron Carter de s'électrifier sur tout de suite, petits machins et filles de Kilimanjaro. Mais tout compte fait, l'année '68 n'aura pas connu plus qu'un ravalement du quintet.


Betty Davis "if i 'm in luck i might picked up" 1973

mardi 23 juin 2009

Les compiles de Zan



Attention c'est du lourd, Le type est ultra déterminé! 

Déjà tout petit il avalait d'un trait les 794 kilomètres de poussières qui séparent la ville de Sète de celle de Paris. Sa motivation ? Capter radio nova !
A peine arrivé, il s'enfermait et remaniait live les playlists de nova jugées trop fébriles.
N'ayant pas peur des comparaisons, c'est le Tom Moulton du radio K7 !

Aujourd'hui, le bonhomme affiche de nombreux kilomètres au compteur. Mais sa détermination n'a pas cillé.
Plusieurs fois par an, il met en orbite des compiles de précision. N'attendez pas une minute de plus. Le satellite  juillet 2009 a déjà quitté la rampe de lancement!

lundi 22 juin 2009

Omar Rodriguez-Lopez & Damo Suzuki


Damo Suzuki

Loin des studios de la Columbia et du campus de Canterbury des musiques progressives sont apparus dans l'Allemagne de la fin des années soixante. Comme tout ce qui vient alors d'outre -Rhin ces musiques seront stigmatisées comme Krautrock. 


Omar Rodriguez-Lopez & Damo Suzuki "please heat this eventually"

En 2007
sur une distance de deux fois douze inches
Damo Suzuki  
figure emblématique du krautrock
a posé sa voix sur 
la musique échevelée du 
quintet d' Omar Rodriguez-Lopez.



jeudi 18 juin 2009

Matching mole


Matching mole "matching mole"

A l'image de ces deux taupes qui ayant creusé des sillons convergeants finissent par se trouver nez à nez. Stupéfait de se reconnaître dans les traits l'un de l'autre, le rock progressif et le jazz rock se tiennent à distance sans jamais se perdre de vue.

Cette rubrique matching mole leur est dédiée. Jouons cartes sur table: des incontournables comme Genesis, Return to forever ou encore yes seront ici contournés. En revanche des groupes tenus à l'écart comme radiohead ou bien the Les Claypool's Fancy band auront ici droit de cité. 


De 1964 à 1967 The wilde flowers, un groupe tentaculaire, va servir de ferment à des étudiants de l'université de Canterbury aussi bien épris de la pop naissante que de jazz. 

A la même époque, de l'autre coté de l'atlantique les ventes de disques de rock commencent à supplanter celles du jazz. Sans attendre les majors companies "invitent" les jazzmen à se mettre à la page.  Avec appétit ou à reculons le jazz s'électrifie les rythmes, les formations, les pochettes et les noms de groupes se calent sur le rock triomphant. 


-sommaire-


mercredi 17 juin 2009

Joyeux anniversaire tristesse !

usine Deutsche Grammophon .

"Cinquante ans c'est l'âge où arrivées à maturité les oeuvres de la great black music tombent dans le domaine publique." 
C'est par cette affirmation que nous avons débuté cette rubrique (Blues & Roots) il y a maintenant plusieurs mois. Elle est aujourd'hui caduque. 
Le 23 avril 2009 le parlement Européen a voté l'allongement de la durée de protection de certains droits des artistes interprètes et des producteurs phonographiques à 70 ans en Europe.  
Cela interdit de fait l'incroyable travail de réédition des labels indépendants comme Frémeaux.
Ainsi des pans entiers du patrimoine enregistré  vont continuer de croupir dans les caves des majors. 
Mais rassurez vous à Noël prochain vous pourrez pour la vingtième fois acheter Kind of blue mais cette fois accompagné d'un coffret qui fait des bulles !


Bonne nouvelle: "tristesse" de Tino Rossi (1939) vient de tomber dans le domaine publique

mardi 16 juin 2009

Giant steps - John Coltrane


John Coltrane "Giant Steps"

Le 26 mars 1959
entre deux séances d'enregistrement de Kind of blue (les 2 mars et 22 avril)
John Coltrane débauche le contrebassiste Paul Chambers et enregistre des versions de Giant Steps et Naima  qui ne seront pas retenues pour l'album 
avec Cedar Waldon au piano et Lex Humphrey à la batterie.

Le 2 décembre, 
toujours de "l'équipe" de Kind of blue c'est le pianiste Winton Kelly et le batteur Jimmy Cobb qui se joignent à lui et enregistre la version de Naima qui figure sur l'album.

Entre temps ( les 4 et 5 mai)  Coltrane avait enregistré Cousin Mary, Countdown, Spiral, syeeda's song flute et Mr PC avec Tommy Flanagan au piano et Art Taylor à la batterie.

Lorsque John Coltrane rentre en studio le 26 mars, il est loin d'en être à son premier essai en tant que leader.  Méfiez vous tout de même des discographies hâtives qui le créditent alors d'une vingtaine d'albums sous son nom! Les majors changent les crédits des albums en fonction des ventes espérés. Ainsi a sa sortie en 1957 l'album Dakar est porté au crédit du prestige all-stars, mais lors de sa réédition en 1963 c'est devenu un album de... John Coltrane.   


Prestige all-stars "Dakar" rebatisé John Coltrane

Mais pour la première fois, le contrat qu'il vient de signer avec Atlantique lui garantit une totale liberté artistique. Il en profite pour enregistrer uniquement des morceaux originaux dont le bouleversant Naima qu'il interprétera jusqu'à sa mort.
Dans un sillon très personnel, voilà encore un album qui annonce la révolution à venir.

Je ne sais pas qui a commis l' hideux  liserai rouge de la pochette. mais c'est à Lee Friedlander (certainement pour arrondir une fin de mois difficile) que l'on doit cette très laide contre-plongée qui illustre platement le titre de l'album.



Il y a de cela quelques temps une copine passe à la maison avec son fils alors âgé de trois petites années.
A l'époque elle prenait des cours de sax soprano. On s'installe boire un thé. Allongé par terre le p'tit gars chantonne Naima en jouant aux petites voitures. Dehors il fait chaud, la belle après midi !

lundi 15 juin 2009

Of Fungi and Foe - Les Claypool

Les Claypool "of Fungi and Foe"

Le percussionniste/vibraphoniste Mike Dillon (Frog Brigade, Fancy Band)
et le batteur Paulo Baldi (Fancy Band)
à ses cotés
Les Claypool retourne en studio

Par la porte laissée ouverte 
Eugene Hutz (Gogol Bordello)
et d'autres s'invitent 




dimanche 14 juin 2009

Zaire '74





1974
Coiffé de Pan africanisme 
et de la black power plein les valises
James Brown, Bill Withers, the spinners, BB King...
retournent "chez eux" à Kinshasa.
A l'arrivée trop absorbé par ce qui l'entoure 
James Brown lâche un "cela fait du bien d'être chez nous
sans conviction


Mobutu Sese Seko

De son coté Miriam Makeba se pare de toute son africanité
Incapables de voir leur immense influence sur le continent africain
les états-uniens n'y voient que du feu
Sincèrement désirée la rencontre n'aura pas lieu 


The spinners

le vendredi soir débute le festival
submergé par l'émotion
La voix de Philippe Winne
reste enfermée
la chorégraphie des spinners
est comme entravée
Puis les énergies se libèrent
Sous le portrait attentif de Mobutu 
se déroule alors
le plus grand festival de musiques noires du 20e siècle
  
Jeffrey Levy-Hinte "Soul power"

jeudi 11 juin 2009

Je m'ennuie ! - Roger Teboul


Jean Luc Godart "Pierrot le fou"

Roger Teboul:
"Je trouvais intéressant de faire un plaidoyer sur l'ennui dans une société où l'on n'a pas droit au vide, où tout doit être plein, exploitable rentabilisable. défendre l'ennui pour moi c'est un peu réhabiliter la pensée, (...) C'était aussi un manière de réagir au fait que les enfants ont de plus en plus d'activités. Moi quand j'étais enfant, je jouais énormément, j'ai passé beaucoup de temps à rien. Mais aujourd'hui il n'y a plus de vide. Or le vide que l'on peut ressentir dans ce temps creux, c'est aussi porteur de création.
De nos jours ce qui est glorifié, c'est la productivité: les traders, par exemple... Quoique en ce moment, ils ne sont plus en état de grâce ! Mais plaider pour l'ennui, c'est aussi émettre une critique politique: quelles valeurs ont cours dans notre société ?
(...) Ne sommes nous pas en tant que sujets, autre chose que des producteurs ou des consommateurs ? Il y a pourtant des sociétés où rêver est très important: les aborigènes d'Australie, par exemple, considèrent que les enfants naissent de rêves ."

Roger Teboul je m'ennuie ! 2009 éditions Louis Audibert

mardi 9 juin 2009

2009/2014 - le nouveau parlement européen

tous les détails sur le site du parlement européen 

Avec 54 députés le groupe VERTS - ALE passe de 5,5% à 7% des voix.

lundi 8 juin 2009

Europe Ecologie: la troisième force politique Française


Historique ! 

De toute leur histoire les écologistes Français n'ont jamais réalisé un aussi bon score au niveau national . Au coude à coude avec le parti socialiste (16,48%), Europe Ecologie (16,28%) est aujourd'hui la troisième force politique Française.

Circonscription île de France

Arrivée en deuxième position avec 20,86% des suffrages la liste Europe Ecologie envoie quatre écologistes au parlement européen


Circonscription Sud Est

Arrivée en deuxième position avec 18,27% des suffrages la liste Europe Ecologie envoie trois écologistes au parlement européen 

Circonscription Sud Ouest

Arrivée en troisième position la liste avec 16,42% des suffrages Europe Ecologie envoie deux écologistes au parlement Européen 

Circonscription Ouest

Arrivée en troisième position avec 16,64% des suffrages la liste Europe Ecologie envoie deux écologistes au parlement européen 

Circonscription Massif central-Centre

Arrivée en troisième position avec 13,56% des suffrages la liste Europe Ecologie envoie un écologiste au parlement européen 

Circonscription Est 

Arrivée en troisième position avec 14,27%  des suffrages la liste Europe Ecologie envoie une écologiste au parlement européen 


Circonscription Outre mer

Arrivée en quatrième position avec 16,24% des suffrages Europe Ecologie n'obtient aucun siège

Circonscription Nord - Ouest

Arrivée en troisième position avec 12,1% des suffrages la liste Europe Ecologie envoie une écologiste au parlement européen 

dimanche 7 juin 2009

Aujourd'hui, envoyons des écolos au parlement européen

le Kilimanjaro en février 19993 et en février 2000

L'hémicycle du parlement européen 



Miriam Makeba Kilimanjaro

samedi 6 juin 2009

"Dimanche 7 juin, je " par Elsa


Pourquoi ce dimanche je voterai pour Europe Ecologie?
Parce que si ils sont élus, les Cohn bendit, Eva Joly, José Bové et tous les autres connus et moins connus dans leur régions,tout simplement je me sentirai rassurée pour l'Avenir, pour moi, pour la France, pour l'Europe mais pas seulement.. pour les gens du Sud aussi. 
J'en ai assez des votes de dépit, des votes utiles, des votes de sanctions. 
Pour les européennes, j'ai envie d'espérer et sincèrement je pense qu'avec eux nous irons vers plus de démocratie, d'égalité et de justice. Doucement mais sûrement parce que ce sont des laborieux des perséverants des acharnés des rêveurs et chacun en a fait la preuve. Aucun n'a des ambitions présidentielles, leurs visée sont bien supérieures, elles ne s'arrêteront pas à la tombée des résultats ce dimanche. 
Ca ne fait que commencer!

Elsa

"Dimanche 7 juin, je " par Nikko

Wolfgang Laib "carré de pollen de noisetier"

Voici quelques petites phrases extraites du débat de jeudi sur France 2 en présence des « ténors » des grandes listes pour les européennes. Rayez les mentions inutiles (c-à-dire celles qui n’éclairent par sur les enjeux de l’élection), et accessoirement devinez leur auteur :

-       Bayrou est un « minable »

-       Cohn-Bendit est « pédophile »

-       Bertrand est un « menteur »

-       Besancenot est anti-Français

-       Cohn-Bendit « a fait Mai 68 et a des millions de morts sur la conscience »

-       Etc, etc…

 

Hélas, la politique ne grandit pas toujours l’homme, elle l’avilit même souvent. Perso, je pense que tout homme avant d’entrer en politique devrait suivre une longue formation zen pour se débarrasser de son égo, son petit moi cupide et orgueilleux (quoique… même David Carradine - Kung-Fu - Petit Scarabée, un modèle de zenitude pour toute une génération d’enfants turbulents, vient de finir pendu dans un bordel de Bangkok. Suicide ? Non, jeu sexuel qui a mal tourné… Ecœurant !)

 

Bref, dimanche j’aimerais ne pas aller voter (ouh ! honte sur toi, certains sont morts pour ce droit ! Ouais, mais d’autres meurent des conséquences de leur vote – cf. par exemple les pauvres qui ont voté Sarkozy).

-       Parce que j’en ai marre ! Depuis que je suis en âge de voter, je l’ai toujours fait par défaut, pour éviter le pire : Chirac en 2002 - souviens-toi Aurélie, on s’en pleurait dessus à la sortie de l’isoloir ! -, Royal en 2007… Et le pire arrive quand même. C’est usant à la fin. T’as qu’à voter pour des winners, me dis-je : UMP ou PS, le vote utile quoi ! Alors en effet, tu ferais mieux de ne pas voter, me redis-je aussitôt… Eh oui, comme tous je suppose sur ce forum, je suis dans le camp des loosers (ou, pour ne vexer personne, des winners très minoritaires), j’ai choisi la face Nord, mais parfois j’ai la citoyenneté qui tétanise, la crise de foi, la nausée…

-       Parce que je ne pense pas que le capitalisme (j’entends investissement du capital à seule fin de l’accumuler, ce qui est la définition de base), arrivé à un tel paroxysme, doive seulement être « moralisé » ou « verdi », mais anéanti pour envisager autre chose (oui je sais c’est vague…).

-       Parce qu’à ce point tel, les politiques – et particulièrement européennes – n’iront jamais contre les intérêts des grands marchands et leur lobbies. (L’Europe ayant été conçue comme un espace économique avant tout).

-       Parce que dimanche, c’est l’anniversaire de mon fils (épisode 2), c’est la finale de Roland-Garros, qu’il ne va pas faire beau…

 

Bon, en fait j’irai quand même… Parce qu’en étant plus objectif que cynique, et en procédant par élimination, je partage quand même bien des idées d’Europe Ecologie. Mais surtout, parce que j’aime mes amis, je respecte et j’ai confiance en leurs idées et leur engagement… Et puis sur le chemin du bureau de vote, il y a une allée de noisetiers qui donnent (c-à-dire gratuitement) à l’automne de délicieuses… noisettes! Pourvu que ça dure…

 

Nikko

6 juin Débarquement des écolos !

Samedi 6 et dimanche 7 c'est la fête du vélo


C'est le moment ! le signal ...
L'insurrection des consciences est en route

Les écolos débarquent dans toute l'Europe, 
rejoignez les... à vélo et dans les urnes !

jeudi 4 juin 2009

"Dimanche 7 juin, je " par Baptistin


Pour un monde plus humain, vite vite avant que la partie ne soit terminée, je voterai pour les candidats d'Europe Ecologie.

  

Baptistin


"Dimanche 7 juin, je " par David R.




Pourquoi je n'irai pas voter

Dans un premier temps, je voulais passer en revue les 160 listes candidates aux Européennes et expliquer, pour chacune d'entre elles, pourquoi il n'était pas question de lui apporter son suffrage.

Mais l'auteur de ce blog m'ayant signifié qu'il fallait que je me magne le train, j'y ai renoncé à regret.

Nous allons donc procéder de façon plus globale, voire expéditive.

La première des raisons pour lesquelles je n'irai pas voter tient aux programmes  en soi : nulle part, je n'ai entendu proposer de rendre obligatoire la séquestration des patrons (accompagnée de sévices divers), d'égorger les  banquiers, d'étriper les pollueurs, de déporter les curetons,  d'incendier les prisons et, last but not least, d'interdire les affiches de campagne qui ressemblent à des pubs pour les opticiens Kris. Bref, tout cela est bien trop mou.

La seconde raison est que je refuse de me mêler de ce qui ne me regarde pas : je suis à peine capable de situer l'Europe sur une carte, alors le Parlement européen... La seule chose que je sais, c'est que les connards de droite y sont majoritaires et qu'ils le seront encore plus après les élections, que j'aille voter ou non. Comme de surcroît, je pense que les connards de la gauche sociale-démocrate ne sont que des connards de droite, je ne vois pas très bien l'intérêt de l'affaire.

  La troisième raison est que je suis obéissant : j'ai voté Non à la Constitution européenne, convaincu par les arguments subtils et le port altier de Phillipe de Villiers et ils nous ont refourgué le Traité de Lisbonne. Là, comme 100% des Français je me suis abstenu mais j'ai bien retenu le message à caractère éducatif du gouvernement :  « Arrêtez de voter, bande d'andouilles, c'est une perte de temps et d'argent pour tout le monde. »

  La dernière raison est cette jolie phrase de Louis Janover : « C'est par la voix des urnes que le peuple est invité à faire entendre à ses maîtres qu'il se complaît dans son état. »

David R.

"Dimanche 7 juin, je " par Ital corner

la mer d'Aral

Parce que la décroissance de notre empreinte écologique et le maintient de nos solidarités passent par la reconversion écologique de l'économie.

Parce que les états nations sont impuissants et qu'une Europe fédérale nous permettra de dépasser les égoïsmes nationaux. 

Parce que le revenu minimum d'existence et la réduction du temps de travail nous permettrons de passer d'une société de chomage de masse à une société de pleine activité.

Parce que Tchernobyl et la mer d'Aral n'oublieront jamais le communisme (même avec un cache sexe anticapitaliste).

Parce que la démocratie européenne a tout à gagner de sortir du système de répartition des postes entre le PSE et le PPE autour d'une candidature unique à la présidence de la commission Européenne.

Parce que comme François Bayrou  je veux prendre des décisions qui soient bonnes, justes et qui vont dans le bon sens. 

le dimanche 7 juin, je voterai pour les candidats d' Europe Ecologie

mercredi 3 juin 2009

"Dimanche 7 juin, je " par Céline


émeute de la faim en cote d'ivoire 

Dimanche 7 juin je voterai europe écologie.
Parce-que ce sont les seuls tenant des propos acceptables face aux urgences politiques, pour réagir notamment aux injustices de conditions des êtres humains, aux logiques destructrices de profit, à la fin d'un système qui se mord la queue. Par des initiatives diverses tendant à éclaircir nos visions et non l'inverse, on s'inscrit dans démarche de recherche de solutions ensemble, à la portée de chacun, un mouvement par sa démarche solidaire qui va de l'avant!

Céline

lundi 1 juin 2009

"Dimanche 7 juin, je " par Stéphane

Le dernier caravansérail


Parce qu'il est urgent d'agir pour

- protéger notre planète et préserver la biodiversité

- défendre les droits humains et sociaux et lutter contre les

discriminations,


Parce qu'il est important de 

- développer l'accès à l'éducation et à la culture

- préserver notre santé et notre qualité de vie,


Parce que pour défendre efficacement ces valeurs et ces projets, il est

nécessaire de s'unir au-delà des clivages politiques ou partisans,


Je voterai Europe Ecologie le 7 juin prochain.


Et parce que nous sommes des citoyens européens, et que nous avons acquis le

droit – et que nous avons la chance ! - de pouvoir voter librement dans

notre pays, nous devrions tous le faire, le 7 juin, quel que soit notre

choix…


Stéphane